Mes formations

-Réflexochromie-Chromothérapie Formation Familiale, soins aux Adultes et soins spécifiques pour les enfants/ Durée 36h/ Avec Nicole Fleury

-
Géobiologie Bioénergétique Niveau 1 /Durée de 30h/ Avec Stephane Cardinaux et Elisa Beelen

-
Géobiologie Bioénergétique Niveau 3 /Durée 35h/ Avec Stephane Cardinaux et Elisa Beelen

-
Géobiologie Approfondissement /Durée 35h/ Avec Elisa Beelen

-
Bioénergie Niveau 2 /Durée 35h/ Avec Stephane Cardinaux et Catherine Martin

-
Médiumnité et Conscience /Durée 5 jours/ Avec Catherine Martin

-
Conscience et champ quantique-avancé /Durée 3 jours/ Avec Catherine Martin

-
Se guérir /Durée 4jours/ Avec Elisa Beelen

-
Guérir /Durée 5 jours/ Avec Elisa Beelen

-
Sacrée Bretagne (Géobiologie Sacrée) /Durée 5 jours/ Avec Elisa Beelen

-
Formation (Enmando) Rességuier /Durée 3x3 jours + 1 après midi à Genève/ Avec Yves Cortvrint et Rosmarie Burri



Mes pratiques

-Expertises chez l’habitant seul et avec Elisa Beelen

-
Géobiologie pratique sur des sites Avec Elisa Beelen

-Divers pratiques (méditations synchronisés à distance, ressentis énergétiques et géobiologiques) avec un groupe de recherche.

Stacks Image 11282
Mon parcours

J’ai eu sous la main au début des années 90 des livres « spéciaux », notamment « la médecine de l’habitat » de
Jacques la maya, où j’ai entendu parler pour la première fois de Géobiologie.
J’ai rencontré des gens qui expérimentaient avec les ondes de formes (voir page 81 de « ces maison qui tuent » de Roger de Laforest) sur des plantes avec des résultat impressionnants, ou comme cette femme rencontrée au hasard? dans un train qui m’invite chez elle pour me faire connaitre les prières en sanskrit et le pouvoir des énergies des mains.


C’était comme si mon âme me montrait le chemin à suivre! mais à l’époque je ne me sentais pas prêt à faire le pas. C’était les années d’études très intenses au conservatoire et la naissance de mon premier fils.
Mais les livres et les rencontres avec des êtres chers continuèrent à me taquiner la vie.
souvent comme c’est le cas, il a fallu que je passe par des moments très difficiles pour que je puisse enfin aller là ou mon âme voulait m’emmener, je remercie infiniment ces personnes que j’ai rencontré à cette époque, et qui ont posé des merveilleux livres sous mes mains (les sept plumes de l’aigle, où l’envole de l’aigle…) qui m’ont ouvert l’esprit, et qui sont plus en lien avec mon être.
Je passai des longs moments en « thérapie » avec les arbres, avec l’eau, la nature, et aussi les méditations, en connexion avec l’énergie du soleil sur le coeur …
Et comme dans un bateau qui fait naufrage j’étais obligé de sauter dans l’eau en portant que l’essentiel, me détachant des structures mentales qui me limitaient, qui m’empêchaient d’aller vers essentiel.

Dans les années 2000 bien que ma vie ne fut jamais un fleuve tranquille, elle s’arrange quand même pour me faire des nouveaux cadeaux ! J’ai rencontré des nouvelles personnes « spéciales » pour partager d’autres point de vues, d’autres livres comme « Appel à l’amour » de Antony de Mello, et des revues « ésotériques » . D’autres expériences comme le tarot (que j’avais déjà expérimenté au Pérou avec des précisions assez troublantes. Mon bagage s’allégeait encore plus.

Plus tard, arrivèrent d’autres livres, les pratiques en autodidacte,(comme au début avec la musique) et après les stages avec Stephane Cardinaux et Elisa Beelen. Stephane est une référence au niveau European, grâce à lui, et son équipe de recherche ( dans lequel Elisa était membre) la Géobiologie à acquis ses lettres de noblesse il a dévoilé les secrets des anciens bâtisseur qui pouvaient déplacer les lignes telluriques du réseau Hartmann (avec signature vibratoire du metal Nickel), c’est lignes éthériques restent intactes même après que les murs on disparu, c’est pour cela que des archéologues on eu recours à ses services. Le gouvernement français l’a une fois invité pour parler de ses recherches. Je le remercie pour la confiance qu’il avait posé en moi (j’en avais besoin) au point de me permettre de passer du niveau 1 à 3.
Stacks Image 11291
Parallèlement j’ai connu Catherine Martin pour m’initier à la médiumnité de guérison, les cartes, la télépathie avec les entités, les mémoires, le transgénérationnel, et divers outils de médiumnité intéressants!
Dans l’une de ses rencontres, une amie (qui était en train d’apprivoiser sa clairvoyance) me dit :
« Tu a une boule dorée sur ta main droite » à moitié surpris car dans ces rencontres tout peut arriver, ton esprit est tellement ouvert que rien ne te surprend. Je lui demande alors plus de détails sur ma « boule », à quoi elle sert. Elle me répond alors : « c’est mieux que toi même le découvre… »
Mystère quand tu nous tiens… j’ai continué à suivre des stages avec Catherine ou j’ai perfectionné mon ressenti, assoupli mon mental et connu plein d’autres gens intéressants ! Comme cette autre amie qui avait dans sa famille un clairvoyant. Cette personne sans connaitre mon histoire m’a à nouveau parlé d’une manchette doré que j’aurai sous la main droite. Elle me donne alors plus de détails :

« Un attribut est toujours lié à une fonction spécifique en lien avec les particularités de la personne. Le côté doré est en lien avec le spirituel, et signifie très probablement que cette main a des capacités de guérison spirituelle et énergétique particulièrement développées. En plus, tu es guitariste, et cela peut aussi vouloir dire que pour transporter tes auditeurs dans des plans spirituels lorsque tu joues, il te faut une main d’or…
C’est en tous les cas un don à ne pas négliger »

Oui c’est vrai j’aime ma guitare mais, le magnétisme, les énergies et tous les autres possibilités de se faire du bien à soi et aux autres m’a toujours attiré, comme la faculté qui avait ma tante de guérir de « el susto » (la peur) les personnes. avec mon nouveau bagage je comprend maintenant qu’il s’agit de soigner le corps astrale (émotionnelle). Technique utilisé dans plusieurs coin du monde, comme en Egypte ancien.
Déjà petit vers 5 ou 6 ans je rêvais d’être médecin pour soigner le gens, les enfants.
À cette époque j’avais l’impression que les choses (la matière physique) ce recréent avec notre regard, j’avais cette impression qu’elle existait dès que je posais mon regard et que derrière mon dos les choses disparaissaient…
Je suis né au Pérou et là-bas la frontière de l’invisible et du visible parait très perméable, et les expériences des proches avec les esprits de la nature, entités (très denses visibles avec l’oeil nu) et bien d’autres sont légion. Et l’on vas consulter le guérisseur ou sorcier, tantôt pour se soigner, tantôt pour chasser les entités des maisons, tout cela sans laisser d’aller chez le médecin qui souvent reçoit le mérite officiel.

Maintenant j’enseigne aux enfants la musique, qui peut être aussi un art de soigner les gens (si elle est faite dans des bonnes conditions), mais cela ne me suffit plus. Ma boussole intérieure m’attire vers d’autres horizons…

J’ai continué l’aventure avec Elisa Beelen (grand savoir et un grand coeur) en Suisse et en France. Et maintenant je fais des passerelles entre la musique et les énergies…

Je te souhaite cher lecteur que toi aussi tu trouves ta voie, que ce soit dans les énergies ou ailleurs en travaillant la matière qui n’est autre que de l’énergie condensée, mais toujours avec plus du « vide » que de matière. Tout est juste, la variété des voies aussi. Il faut juste le faire avec le coeur comme le dit José Martí :


Debes amar,
la arcilla que va en tus manos,
debes amar,
su arena hasta la locura
y si no,
no la emprendas
que será en vano.

Sólo el amor
alumbra lo que perdura,
sólo el amor
convierte en milagro el barro.


















tu dois aimer,
l’argile qui va entre tes mains,
aimer,
son sable à la folie
et si non,
ne t’engage pas
ce sera en vain.

Seul l'amour
éclaire ce qui perdure,
seul l'amour
transforme en miracle la boue.